De l’association à la coopérative

Créée en septembre 2015, l’association Occitània creativa vient de prendre la forme d’un Société coopérative à responsabilité limitée (Scarl).

Cette transformation avait été prévue et annoncée depuis le lancement du projet. En effet, nous avions identifié dès le départ les problèmes que soulevaient pour nous la forme associative :

  • Problème de gouvernance
    Nous de pouvons pas à la fois être les salariés et les administrateurs de la structure. Une des réponse classique à ce problème est de constituer un bureau qui laissera la main à l’équipe salariée. Mais cette réponse posait un autre problème :
  • Problème de responsabilité
    Après avoir retourné le problème dans tous les sens, une question demeurait : Pourquoi demander à d’autres personnes d’endosser la responsabilité de nos emplois ?

Nous avons donc opté pour la forme Coopérative loi de 1947, qui présente bien des avantages et finalement assez peu d’inconvénients.

Il nous a pourtant fallu nous plonger dans les méandres administratifs de cette transformation. Nous avons reçu, pour cela, des aides précieuses, comme celle de Brigitte Roques. Sans être pour autant devenus des spécialistes, nous serons heureux de faire partager notre expérience avec les projets associatifs qui ont vocation à se transformer en coopérative.

Nous avons également pris le soin d’affiner notre offre de services. Celle-ci va encore s’étoffer dans les semaines et les mois à venir grâce à la rencontre de nombreux partenaires. Mais elle gardera sa vocation première : accompagner les territoires ruraux dans leurs projets de réorganisation territoriale, de renforcement de leur attractivité et de leur cohérence, en tenant compte des nouvelles aspirations sociales et en associant vraiment leurs acteurs et leurs habitants.

Pour plus d’information, n’hésitez pas à |Nous contacter|