Semaine 23_Où on sait que rien n’est permanent

Michel Serres, Le gaucher boiteux-Puissance de la pensée

***


Il était dit que cette semaine on parlerait des acteurs que nous avons croisés et avec lesquels nous avons discuté. De rendez-vous en rencontres, l’agenda a voulu que tout un panel de l’ESS se présente à nous en un temps record ; coopératives, entrepreneurs, porteurs de projets, institutions, collectivités, organismes de soutien et d’accompagnement,etc.
Les discussions sont allées bon train, nous en avons partagé des problématiques et des questionnements.

Nous avions même un titre « des acteurs de l’ESS comme s’il en pleuvait », clin d’œil au temps qui nous a fait ressortir nos impers.

Mais, pas une ligne n’a pu s’écrire, pas un mot pour raconter.

alors, ce qui est à lire n’est pas ce qui aurait pu. ce qui était prévu. aujourd’hui. ce qui est à lire c’est la permission de ne pas subir son propre cadre.


***

 

2 Replies to “Semaine 23_Où on sait que rien n’est permanent”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *