Créer des expériences touristiques

Objectif : créer un séjour vraiment dépaysant.

La création du collectif Occitània creativa correspond à l’envie commune de 15 entrepreneurs périgourdins de proposer un développement local et une attractivité basée sur une médiation originale des territoires. Dès ses premières séances de travail, le Collectif opte pour expérimenter la création d’un séjour touristique vraiment dépaysant. Un séjour composé de récits et d’expériences.

Un tourisme de rencontres

Nous le savons depuis longtemps maintenant, les habitudes des touristes changent. Non contents de découvrir des territoires riches de culture et de patrimoine, nos hôtes ont aussi envie de nous rencontrer, nous, habitants, « autochtones ». C’est dans cette rencontre, dans ces échanges, à travers ceux qui connaissent le pays et qui y vivent, que peut se créer une expérience du territoire, que celui-ci peut se transmettre, se raconter.

 

Un tourisme narratif

La prescription d’une destination par ceux qui l’ont appréciée reste une des façons les plus efficaces d’en assurer la promotion. Nous racontons nos voyages, et ces récits constituent autant de cartes postales que de plaquettes touristiques. Mais si on y réfléchit bien, que vont raconter ceux qui séjournent chez nous, à leur retour ? Quels récits, anecdote, traits de caractère, pratiques sociales, festives, quel imaginaire vont-ils véhiculer après leur départ ? Et nous, qu’avons-nous à leur transmettre ? Nous appartient-il de décider, au moins un peu, de l’image que nous véhiculons, chez nos voisins et bien au-delà à travers le monde ?

Nous pouvons, certes, nous définir à travers la richesse de nos patrimoines, culturels, paysagers, architecturaux, ou encore à travers notre gastronomie, nos produits à forte valeur ajoutée. Mais tous les territoires ne sont pas égaux face aux dotations de la nature. Dès lors, que pouvons-nous inventer d’autre ?

 

Une expérience : un jeu

Notre réflexion porte donc sur la création d’un séjour qui se présente sous la forme d’un jeu.

Nous souhaitons inviter les touristes à visiter nos territoires tout en se projetant dans notre imaginaire, notre culture, nos rapports sociaux. Nous travaillons sur un séjour de trois jours, au cours desquels le visiteur sera amené à mener une enquête ou à résoudre une énigme. Il sera pour cela amené à s’intéresser de manière plus fine à la culture du territoire et pourra se faire aider par les habitants eux-même.

Nous démarrons par un petit état, non exhaustif, de l’offre sur le département. Il y a aujourd’hui une demande d’activités ludiques. Comme marqueur le plus évident de cette mouvance, l’explosion des escape games, cluédos ou applications de géocaching.

 

Le projet

Caractéristiques du séjour

  • Un séjour accompagné ou en autonomie, en groupe : les ressources ne se mobilisent pas de la même façon.
  • Une attention est portée à la notion de scénarisation, mais il doit y avoir un part d’improvisation possible.
  • Des contenus culturels, artisanat, économie locale.
  • Écriture, scénarisation, mise en récit.
  • Co-élaboration du séjour avec les acteurs du territoire.

Les acteurs recherchés

  • Nous recherchons des acteurs à même de partager du temps et des savoir-faire. Il peut s’agir de professionnels comme de particuliers, artisans, producteurs, éleveurs, artistes, etc.

L’équipe projet

Au sein du collectif, un groupe de professionnels forment le Pôle tourisme.

Il est principalement composé :

  • D’une guide conférencière, Élodie Fleury, dont l’activité principale repose sur l’accompagnement de groupes, principalement étrangers, lors de leurs séjours en Périgord.
  • De deux animateurs nature, Thomas Chenet et William Épinoux. Ils partagent la spécificité de créer et d’animer des jeux, de type énigmes, cluedo ou murder party. Très actifs durant la période estivale dans le sud du Périgord, ils s’agit là d’une part grandissante de leurs activités. De plus, leurs expériences professionnelles respectives viennent compléter leurs profils en leur donnant une expérience dans la gestion de projet et l’aménagement du territoire.
  • D’une artiste-géographe, Ambre Ludwiczak. Formée à la valorisation des territoires ruraux, elle privilégie une approche artistique, notamment à travers la photographie, la vidéo et la scénographie.
  • D’un auteur, David Dunais, spécialiste du récit fantastique. Il développe, au sein du collectif une offre de service basée sur le renforcement des dynamiques collectives à travers les fonctions du récit, et notamment les récits collectifs.

Ce pôle s’adjoint, par ailleurs, l’appui de deux consultants en développement, Line Simon et François Lagorce. Tous deux issus de la fonction publique territoriale, respectivement médiatrice et chef de projet. Ils développe aujourd’hui leur entreprise dont l’objet principal repose sur l’animation du territoire, le développement de projet et la structuration de réseaux, notamment dans le champs de l’Économie Sociale et Solidaire.

L’ensemble de ces compétences donnent donc à cette équipe le profil suivant :

  • Un noyau dur de compétences dans le domaine du tourisme. Nous entendons ici un « tourisme de terrain », voire un « tourisme tout terrain », au contact du public, des groupes. Ses atouts reposent sur une connaissance fine du territoire, de son patrimoine, de sa culture, de sa nature. Il se caractérise, de plus, par sa créativité et sa capacité à proposer des animations ludiques, et à proposer régulièrement des choses nouvelles.
  • Un apport littéraire, notamment dans le domaine de la narratologie, d’identification d’éléments de récits, de valeurs, représentations et de schémas narratifs.
  • Un accompagnement à la conception et à la gestion de projet, notamment sur des questions de recherche de financements et de construction partenariale (acteurs privés, collectivités).

Partenaires

L’agence France’s impression voyage est partenaire de la création de ce séjour. Elle contribue à sa conception et à son élaboration et travaillera à sa distribution.

 

En savoir plus ?